Forum de discussion et d'échanges sur la magie et l'ésotérisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Romarin [Rosmarinus Officinalis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Romarin [Rosmarinus Officinalis]   Lun 28 Avr - 23:41

Le Romarin [Rosmarinus Officinalis]


On le surnomme « Herbe des Troubadours », tout aussi utile en cuisine qu’en phytothérapie.
Le romarin est un arbuste qui peut atteindre presque 2 m de hauteur. Il présente un aspect touffu et dense et un feuillage persistant.
Les feuilles sont étroites et coriaces et évoquent celles d’un conifère. Elles sont argentées au-dessous, vert foncé au-dessus.



Les fleurs varient du bleu pâle au blanchâtre mais peuvent, parfois, être violettes. Elles fleurissent toute l’année dans les zones les plus chaudes, mais particulièrement de janvier à avril.
Le romarin pousse à l’état sauvage dans le Sud de la France et en Corse.



Le romarin faisait partie des plantes funéraires dans l’Antiquité. On lui attribuait cela sans doute à cause de son parfum développé et de ses propriétés bactéricides.
C’est une plante qui apparaît dans de nombreux rituels de guérison, magiques ou religieux.


Le romarin en phytothérapie :


1/Parties utilisées :

*Feuilles
*Sommités fleuries


2/Principes actifs :

*Huiles essentielles
*Tannins
*Principes amers
*Flavonoïdes


3/Propriétés médicinales :

*Tonique (circulatoire, hépato-biliaire, musculaire, général)
*Bactéricide
*Antiseptique
*Antalgique
*Expectorant
*Antiviral
*Astringent
*Antispasmodique
*Anti-oedème
*Stimulant intellectuel
*Aphrodisiaque


4/Usages :

En interne :


*Pour stimuler le système nerveux et la mémoire
*Stimuler la circulation sanguine
*Affections intestinales
*Spasmes gastriques
*Troubles de la vésicule biliaire
*Troubles intestinaux
*Règles douloureuses
*Troubles de la ménopause
*Migraines
*Vertiges
*Rétention d’eau


En externe :

*Epuisement (intellectuel et physique)
*Douleurs liées aux luxations, aux entorses
*Rhumatisme
*Cellulite
*Poussées dentaires
*Sciatique
*Rides
*Cheveux gras


5/Précautions :

Le romarin (en particulier sous forme d’HE) est déconseillé aux femmes enceintes car il peut provoquer des contractions, ainsi qu’aux personnes qui souffrent d’hypertension et/ou d’épilepsie.
En externe, les HE de romarin ne présentent aucun risque.
Cependant, il faut savoir que les HE de romarin ne sont pas toutes identiques :

*Romarin de France : trop riche en camphre, il est hépatotoxique.
*Romarin de Corse : excellente action sur la sphère hépatique, en revanche.
*Romarin d’Afrique du Nord : convient à tous les cas, il est de bon ton d’opter pour lui.


6/En cuisine :

Il est tout à fait possible d’utiliser les HE de romarin en les associant à de l’huile d’olive vierge première pression à froid, à raison de 20 gouttes d’HE de romarin pour ½ litre d’huile d’olive.
C’est idéal pour l’assaisonnement des crudités et autres salades.



Sources :

-Encyclopédie visuelle des plantes sauvages, Jean-Marie Polèse, Artémis Editions, 2007.
-Les plantes médicinales, Anne Iburg, Gründ, 2004.
-Les remèdes de santé de Hildegarde de Bingen, Paul Ferris, Marabout, 2002.
-Huiles essentielles, Marie-France Muller, Hachette pratique, 2005.
-Mon potager médiéval, Claire Lhermey, Equinoxe, 2007.
-Larousse illustré, 2005.


A bientôt vous tous.

AFS
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Romarin [Rosmarinus Officinalis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stachys officinalis L. ] Bétoine officinale ?
» Romarin
» Le Romarin
» Se soigner avec les plantes : le romarin
» Le romarin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Demeure de la Rose de Lune :: La pièce du Bien-être :: Herboristerie-
Sauter vers: