Forum de discussion et d'échanges sur la magie et l'ésotérisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Prêle [Equisetum arvense]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Prêle [Equisetum arvense]   Sam 23 Aoû - 18:26

La Prêle [Equisetum arvense]


Synonymes : Queue de renard, Queue de cheval [equus, cheval et seta, soie], Queue de chèvre, Prêle des champs.
En anglais : Common horsetail.

La prêle est une plante primitive sans fleurs ni feuilles dont on a découvert des empreintes fossilisées datant de plus de 250 millions d’années.



La prêle comporte des tiges fertiles brunes et articulées qui portent des épis sporifères en forme de cône, puis des pousses stériles vertes. Ces tiges fertiles meurent après sporulation en mars/avril.





C’est une plante très fréquente dans l’hémisphère Nord [Europe, Asie, Amérique du Nord] qui pousse jusqu’à 2 500 m d’altitude et qui peut aisément mesurer 60 cm de hauteur.
Elle affectionne les sols sablonneux et argileux, humides et marécageux. Mais aussi les haies, friches, talus et bords de route.


La prêle en phytothérapie :


1/Parties utilisées :


*Parties aériennes stériles


2/Principes actifs :

*Silicium
*Potassium
*Saponosides
*Flavonoïdes
*Oligo-éléments


3/Propriétés médicinales :

*Diurétique
*Détoxifiant
*Cicatrisant
*Astringent
*Facilite la capacité de la peau à absorber l’eau [ce qui est rendu plus difficile avec l’âge]
*Apporte du silicone aux cheveux, ongles, peau et muqueuses qui en consomment beaucoup.
*Stimule la synthèse du collagène
*Favorise la reconstitution des cartilages
*Améliore la souplesse des tendons.


4/Usages :

*Problèmes urinaires [infections urinaires, œdème de l’appareil urinaire, énurésie]
*Plaies chroniques
*Plaies difficiles et longues à cicatriser.
*Ulcères
*Eczéma
*Vergetures
*Rides
*Cheveux et ongles fragiles
*Goutte
*Rhumatisme
*Arthrose
*Obésité par rétention d’eau
*Enrichir le sang de sels minéraux et d’oligo-éléments
*Gingivite
*Pharyngite


5/Contre-indications, remarques et autres usages :

*La prêle est une plante déconseillée chez les personnes minces et celles qui ont tendance à perdre facilement du poids.

*L’usage régulier de prêle est à éviter chez les personnes qui souffrent du cœur ou des reins.

*Attention de ne pas confondre equisetum arvense avec equisetum palustre qui peut être toxique.

*La prêle est associable à d’autres plantes reminéralisantes comme le bambou et l’ortie.

*Au Japon, on mange les cônes bouillis ou confits au vinaigre.

*Cette plante était utilisée pour nettoyer les objets en étain. Aujourd’hui encore, elle fournit un colorant jaune.


Sources :

-Encyclopédie visuelle des plantes sauvages, Jean-Marie Polèse, Artémis Editions, 2007.
-Guide du promeneur dans la nature, Félix/Toman/Hisek, Hatier, 1974.
-Les plantes médicinales, Anne Iburg, Gründ, 2004.
-Plantes aromatiques et médicinales, Leslev Bremness, Bordas, 1996.
-Les nouvelles plantes qui soignent, Danielle Roux, Editions Alpen, 2005.
-Larousse illustré, 2005.



A bientôt.


AFS
Revenir en haut Aller en bas
 
La Prêle [Equisetum arvense]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tabouret des champs / Gwennig / Field penny-cress / Thlaspi arvense L.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Demeure de la Rose de Lune :: La pièce du Bien-être :: Herboristerie-
Sauter vers: