Forum de discussion et d'échanges sur la magie et l'ésotérisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Mélilot Officinal [Melilotus Officinalis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Mélilot Officinal [Melilotus Officinalis]   Mar 3 Juin - 15:48

Le Mélilot Officinal [Melilotus Officinalis]


Synonymes : mélilot jaune, trèfle des mouches, casse-lunettes, trèfle de cheval, pratelle, meigle, fausse luzerne, couronne royale, etc.



Le mélilot est une plante bisannuelle, c’est-à-dire qu’elle possède un cycle vital de deux ans : la première année, elle forme ses feuilles et n’acquière la capacité de former ses fruits, ses graines (et donc sa capacité de reproduction) qu’au bout de la seconde année.

Elle mesure généralement entre 0,30 et 1,30 de hauteur. Elle est très souvent ramifiée.

Les feuilles sont trifoliées, d’où son nom de trèfle de cheval ou des mouches.



Les fleurs se présentent en épis. Elles sont jaune d’or et n’excèdent pas 5 mm de longueur.
La floraison se déroule de la fin du mois de mai au mois de septembre.



Plante relativement commune jusqu’à 1500/2000 m d’altitude.
On la trouve plus particulièrement sur sols calcaires et pauvres : terrains vagues, bordure de champs, talus, terres incultes, etc.

A noter que Hildegarde de Bingen l’utilise déjà au XII ème siècle.


Le mélilot en phytothérapie :


1/Parties utilisées :


*Fleurs
*Feuilles
*Tiges
*Racines


2/Principes actifs :

*Coumarine
*Saponine
*Tannins
*Mucilage
*Flavonoïdes
*Huiles essentielles


3/Propriétés médicinales :

*Anti-inflammatoire
*Antiseptique
*Veinotonique
*Anti-oedémateuse
*Anticoagulante
*Antispasmodique
*Désintoxiquante
*Immunostimulante
*Antidépressive
*Laxative
*Diurétique
*Sédative

Des difficultés pour comprendre ces termes? Alors, un petit tour ici.


4/Usages :

*Troubles veineux et circulatoires (prévenir les varices, les hémorroïdes, hypertension artérielle, jambes lourdes, phlébite, réduire les risques de thrombose)
*Troubles du sommeil, insomnie
*Maux de tête, migraines
*Angoisse, nervosité
*Stress musculaire
*Infections urinaires
*Spasme du tube digestif, indigestion
*Toux spasmodique
*Troubles de la ménopause (maux de tête, vertiges, baisse de la libido, bouffées de chaleur)
*Troubles oculaires (yeux gonflés, paupières fatiguées et blépharites, conjonctivites)
*Ulcère de la jambe
*Œdème lymphatique


5/Contre-indications et remarques :

*Bien que cette plante soit indiquée pour des cas de migraines et de maux de tête, il se peut qu’elle en provoque chez certains sujets sensibles.

*Le nectar de mélilot donne un miel de qualité.


Sources :

-Encyclopédie visuelle des plantes sauvages, Jean-Marie Polèse, Artémis Editions, 2007.
-Guide du promeneur dans la nature, Felix/Toman/Hisek, Hatier, 1974.
-Les plantes médicinales, Anne Iburg, Gründ, 2004.
-Plantes aromatiques et médicinales, Leslev Bremness, Bordas, 1996.
-Les remèdes de santé de Hildegarde de Bingen, Paul Ferris, Marabout, 2002.
-Larousse illustré, 2005.


A bientôt.


AFS
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mélilot Officinal [Melilotus Officinalis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cétérach officinal
» [Stachys officinalis L. ] Bétoine officinale ?
» Hymne Acathiste à la Mère de Dieu
» Médicaments en libre accès
» Taraxacum officinale (Le pissenlit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Demeure de la Rose de Lune :: La pièce du Bien-être :: Herboristerie-
Sauter vers: