Forum de discussion et d'échanges sur la magie et l'ésotérisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Coquelicot [Papaver Rhoeas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Coquelicot [Papaver Rhoeas]   Lun 2 Juin - 19:08

Le Coquelicot [Papaver Rhoeas]


Synonyme : pavot des champs.
Nom anglais : Corn Poppy



Le coquelicot si commun et banal… Enfin, pas tout à fait. Il a longtemps été considéré comme « mauvaise herbe » dans les champs de céréales en particulier, ce qui ne lui a pas toujours valu le respect qu’il mérite.
Il a presque failli disparaître à cause de l’emploi massif des herbicides (substances qui détruisent les adventices dans un champ sans s’attaquer à l’espèce cultivée ; un autre adventice célèbre des champs de céréales : le bleuet).
Mais, il a su trouver refuge sur des terrains que l’agriculture dédaigne : terrains vagues, décombres, friches, jachères, dépotoirs, bordures de chemin et de… champ !
Le coquelicot préfère un sol calcaire, sec et bien ensoleillé jusqu’à une altitude de 1 800 m.
C’est une espèce qui peut être très fréquente dans un lieu et totalement absente dans un autre. Mais, malgré ces irrégularités, le coquelicot est une espèce qu’on dit fréquente et bien moins menacée qu’à une époque.



C’est une plante annuelle qui assure sa reproduction par de petites graines noires (quand elles sont sèches) contenues dans une capsule que quatre pétales écarlates protègent quelques temps avant de flétrir et de tomber au sol rapidement (floraison mai à juillet).





Il atteint une taille maximale comprise entre 60 et 80 cm. Ses tiges sont simples ou bien très ramifiées et contiennent un latex blanc. Les feuilles sont poilues et profondément découpées.

La confusion est possible avec d’autres types de coquelicots comme Papaver dubium, Papaver argemone ou Papaver hybridum. Mais comme ces trois espèces présentent les mêmes caractéristiques que Papaver rhoeas, elles sont donc sans danger.
Aucun risque, en revanche de confondre notre bon vieux coquelicot avec le pavot [Papaver somniferum], bien qu’ils fassent tous deux partie de la même famille. Ce dernier ne possède pas les feuilles poilues du coquelicot.
Il existe d’autres espèces de pavots mais elles habitent des zones desquelles le coquelicot est absent (haute montagne).


Le coquelicot en phytothérapie :


1/Parties utilisées :


*Pétales


2/Principes actifs :

*Mucilages
*Rhoeadine (alcaloïde)
*Anthocyanoside (colorant rouge)


3/Propriétés médicinales :

*Sédative
*Anxiolytique
*Antitussive (béchique)
*Expectorante
*Adoucissante
*Emolliente


4/Usages :

*Trouble du sommeil (chez l’adulte et l’enfant)
*Nervosité
*Anxiété
*Emotivité
*Maux de ventre
*Toux, irritations de la gorge, enrouement


5/Autres usages, contre-indications et remarques :

*On utilise le coquelicot afin de colorer certains vins et médicaments.

*On confectionne des liqueurs, sirops, bonbons, crèmes glacées avec les pétales de coquelicot. On peut aussi les confire.

*En plus des pétales, jeunes feuilles et graines sont également comestibles. Les feuilles, en salades ou bien dans des potages ; les graines, grillées et mélangées à du sel afin de confectionner un agréable condiment.

*Dans le langage symbolique des fleurs, le coquelicot représente la beauté éphémère… Eu égard à la fragilité de ses fleurs et à la brièveté de sa floraison.

*Au Moyen-Âge, il portait le nom de « ponceau ».



Sources :


-Encyclopédie visuelle des plantes sauvages, Jean-Marie Polèse, Artémis Editions, 2007.
-Guide du promeneur dans la nature, Felix/Toman/Hisek, Hatier, 1974.
-Plantes aromatiques et médicinales, Leslev Bremness, Bordas, 1996.
-Les nouvelles plantes qui soignent, Danielle Roux, Editions Aspen, 2005.
-La cuisine sauvage au jardin, Annie-Jeanne et Bernard Bertrand, Editions de Borée, 2002.
-Mon potager médiéval, Claire Lhermey, Equinoxe, 2007.
-Jardins, Collection du nez en l’air n°1, Le moutard, 2001.
-Larousse illustré, 2005.



A bientôt.


AFS
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Coquelicot [Papaver Rhoeas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coquelicot
» Coquelicot
» Coucou, Coquelicot
» coquelicot
» Sirop de coquelicot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Demeure de la Rose de Lune :: La pièce du Bien-être :: Herboristerie-
Sauter vers: