Forum de discussion et d'échanges sur la magie et l'ésotérisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’Hysope Officinale [Hyssopus Officinalis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L’Hysope Officinale [Hyssopus Officinalis]   Mer 21 Mai - 21:49

L’Hysope Officinale [Hyssopus Officinalis]


Belle plante vivace de plus d’un mètre de haut maximum, l’hysope est aujourd’hui largement méconnue et négligée.
Il s’agit d’un arbrisseau originaire d’Europe et d’Asie méridionales.



Les feuilles sont fines et allongées mais pas autant que celles de la lavande officinale, par exemple.
Quant aux fleurs en épis bleus, elles apparaissent en automne.



C’est une plante qui pousse avant tout sur terrains calcaires jusqu’à une altitude de 1 800 m.

Elle est utilisée depuis longtemps. Dès l’Antiquité, on lui attribuait des vertus purificatrices. Elle est constamment associée aux rites purificateurs dont on trouve trace dans la Bible. Elle était utilisée pour purifier les temples par aspersion.
Plus tard, au XII ème siècle, Hildegarde de Bingen la mentionne dans ses écrits et la préconise en cas de problèmes hépatiques ou pulmonaires.


L’hysope, en phytothérapie (et quelques autres domaines) :


1/Parties utilisées :


*Partie aérienne de la plante.


2/Principes actifs :

*Huiles essentielles
*Tannins
*Principes amers
*Sitostérol


3/Propriétés médicinales :

*Expectorante
*Sédative
*Antiseptique
*Antivirale
*Cicatrisante
*Antispasmodique
*Antimucolytique
*Antibactérienne
*Diurétique


4/Usages :

*Affections gastro-intestinales
*Asthme
*Bronchite
*Grippe
*Catarrhe
*Toux sèches
*Rhumatismes musculaires
*Contusions, plaies, ecchymoses
*Carcinome bénin de la vessie (tumeur cancéreuse)


5/Autres usages :

En tant que plante aromatique, on peut dire que l’hysope est largement sous-utilisée.

*En cuisine :

L’hysope possède une saveur corsée, légèrement amère. C’est une plante typique de la cuisine médiévale et, aujourd’hui, de la cuisine arabe. Elle permet, à l’instar de l’origan, de rendre les plats plus digestes.
Elle est utilisée pour parfumer les plats de viandes, les légumineuses, le fromage blanc, les salades (sur lesquelles on peut ajouter des fleurs d’hysope décoratives et comestibles).
Elle relève efficacement les plats salés. On l’utilise aussi pour parfumer les liqueurs.

*En parfumerie : on utilise les HE dans ce domaine.

*Elle est idéale pour parfumer le linge.


6/Contre-indications et remarques :

*Plante déconseillée aux personnes nerveuses (hypertension).
*Plante déconseillée en cas de grossesse.
*Il est déconseillé d’utiliser cette plante en automédication. Il est préférable de faire appel à une personne expérimentée (même, s’il est vrai qu’on trouve facilement de l’hysope en herboristerie ou autres boutiques spécialisées).



Sources :

-Les plantes médicinales, Anne Iburg, Gründ, 2004.
-Plantes aromatiques et médicinales, Leslev Bremness, Bordas, 1996.
-Les remèdes de santé de Hildegarde de Bingen, Paul Ferris, Marabout, 2002.
-Mon potager médiéval, Claire Lhermey, Equinoxe, 2007.
-Catalogue de semences, Association Kokopelli, 1999.
-Dictionnaire des symboles, Jean Chevalier/Alain Gheerbrant, Robert Laffont/Jupiter, 1969.
-Larousse illustré, 2005.


A bientôt.


AFS
Revenir en haut Aller en bas
 
L’Hysope Officinale [Hyssopus Officinalis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sauge
» [Stachys officinalis L. ] Bétoine officinale ?
» Taraxacum officinale (Le pissenlit)
» Salvia (fumer)
» Consoude officinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Demeure de la Rose de Lune :: La pièce du Bien-être :: Herboristerie-
Sauter vers: